Brasseries et gueuzeries

Le brassage du lambic se distingue des autres bières par l'utilisation de levures sauvages et mixtes. Bien que les ingrédients du lambic (eau, malt d’orge, blé et houblon suranné) soient les mêmes que ceux de la plupart des autres bières, le brassage du lambic ne consiste pas à copier une recette. L'environnement joue un rôle essentiel. Contrairement aux autres brasseurs, les brasseurs de lambic n'ajoutent pas de levure à leur brassage. Pendant une nuit froide d’hiver le moût de malt est ensemencé spontanément par des micro-organismes présents de l’air ambiant de la vallée de la Senne et du Pajottenland.

Cette inoculation spontanée n'est pas contrôlable. Un certain nombre de facteurs doivent aller de pair. Le facteur température est primordial. La température influence la proportion dans laquelle les nombreuses dizaines d'espèces de levures et de bactéries s’infiltrent dans le brassage de refroidissement. Les nuits froides entre 0 et 10°C sont essentielles. C'est pourquoi la bière ne peut être brassée qu'en hiver. S'il fait trop chaud, les ferments lactiques, entre autres, sont trop actifs ou des bactéries indésirables infiltrent dans le bain, de sorte que les bonnes levures ne peuvent plus faire leur travail correctement. Le résultat est soit un liquide presque imbuvable, soit quelque chose que l'on peut appeler de la bière, mais dont le goût est très différent du lambic. Étant donné que cette fermentation spontanée – comme indique le mot - démarre réellement par elle-même, le processus est incontrôlable. La nature règne. Le résultat ne peut être prédit. Ceci donne de très beaux résultats pour chaque cuvée.

La gueuze n'est pas brassée, mais "coupée". Il s'agit de la coupe (ou de l’assemblage) de jeunes (trois mois) et de vieux lambics (un à trois ans), d'où le nom de coupeur de bière ou de gueuze. Le jeune et le vieux lambic proviennent souvent de différentes brasseries, ce qui permet au coupeur de la gueuze d'ajouter sa propre touche à la gueuze qu'il brasse. Après avoir été mélangée, la bière fermente pendant un à deux ans en bouteille grâce aux sucres du jeune lambic. Le résultat final est une gueuze qui peut facilement être conservée pendant 20 ans, voire plus. 

La kriek et d'autres bières aux fruits sont également fabriquées à base de lambic.

Marques disponibles dans notre boutique en ligne:

<p>Brouwerij Boon</p> <p>Geuzestekerij De Cam</p> <p>Brouwerij Den Herberg</p> <p>De Koninck</p>
<p>De Troch</p> <p>Brouwerij 3 Fonteinen</p> <p>Brouwerij Girardin</p> <p>Geuzestekerij Hanssens</p>
<p>HORAL</p> <p>Lambiek Fabriek</p> <p>Brouwerij Lindemans</p> <p>Moriau</p>
<p>Brouwerij Oud Beersel</p> <p>Bierstekerij OWA</p> <p>Gueuzerie Tilquin</p> <p>Brouwerij Timmermans</p>

Ce site web a été développé avec le soutien de 

https://www.flandersinvestmentandtrade.com/export/sites/trade/files/subsidies/FIT_CombiLogo_Int_1line_0.jpg

Lambic • Gueuze à l'Ancienne • Kriek à l'Ancienne • Framboise • Faro
© 2007-2021 | Het Huis van de Geuze | La Maison de la Gueuze | Pajottenland

 

Comments